Rechercher

Courte histoire de la bière artisanale


L’histoire de la bière artisanale n’a peut-être pas commencé dans une microbrasserie à Montréal, mais c’est là où on peut vraiment apprécier son évolution ! Après tout, c’est là que les amoureux de la bière, les vrais passionnés de saveur et d’authenticité se retrouvent pour déguster une bière unique en son genre.

Chaque bière artisanale est une œuvre d’art en elle-même. Elle a été conçue par un artiste brasseur qui est dévoué à créer un produit unique et savoureux. Mais comment cette histoire a-t-elle commencé exactement ? Qui fut le premier homme au Canada, au Québec, et à Montréal à avoir l’idée de faire sa propre bière ?

Les experts en bière artisanale de notre microbrasserie à Montréal répondent à cette question pour vous.


La bière artisanale au Canada


L’histoire de la bière artisanale au Canada a commencé ici même au Québec, alors que le territoire s’appelait la Nouvelle-France. C’est un missionnaire jésuite portant le nom de Frère Ambroise qui a introduit le concept du brasseur indépendant. Il était le fournisseur de bière artisanale des habitants de Sillery.

L’histoire des brasseurs indépendants ne s’arrête cependant pas à notre cher missionnaire. En effet, en 1688, Jean Talon lui-même s’est lancé dans l’aventure et a ouvert la première brasserie commerciale du Québec. Sa motivation ? Réduire la dépendance de sa colonie au brandy importé. Heureusement pour lui, sa bière fut un succès quasi instantané auprès de sa colonie. En fait, son succès était tellement retentissant que sa bière artisanale a été la première bière canadienne à être importée !

Près d’une centaine d’années plus tard, la première microbrasserie à Montréal fut établie par John Molson et en 2020, elle est la plus vieille brasserie en Amérique du Nord.


Une explosion de microbrasseurs


Mais comment expliquer pourquoi il y a autant de microbrasseurs aujourd’hui ? La réponse à cette question n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air. Appelons cela un concours de circonstances exténuantes pour les amateurs de bière artisanale.

En premier lieu, la prohibition. Pendant de nombreuses années, l’alcool était interdit. La bière retourne sur scène, seulement pour être asséné un coup fatal par la Grande Dépression. Les gens n’ont plus les moyens de se procurer de la bière et les compagnies indépendantes s’associent pour essayer de survivre. La compétition devient féroce et les indépendants meurent à petit feu. Vient ensuite la Seconde Guerre mondiale, qui asséna le coup fatal pour la plupart des petits brasseurs.

Au début des années 80, il ne restait qu’une dizaine de brasseurs et les 3 plus grands, Molson, Labatt et Carling contrôlaient 96 % du marché.

C’est là que la rébellion a commencé. C’est de ce monopole épuisant, sans saveur ou originalité que les microbrasseries sont nées. Presque 40 ans plus tard, on compte plus de microbrasseries à Montréal que l’on croyait possible. Selon une étude réalisée en 2019, il y aurait maintenant plus de 1000 microbrasseries et près de 7000 marques de bières artisanales au Canada.


Jusqu’à notre microbrasserie à Montréal


Comme vous pouvez le constater, l’histoire de la bière artisanale en est une de passion ! C’est cette même passion qui nous a amenés à ouvrir la microbrasserie Trois Lacs. Depuis 2018, notre microbrasserie à Montréal offre des bières artisanales au goût exceptionnel et de qualité supérieure.

Que vous soyez amateurs d’IPA, de stout, de lager, de blonde ou de rousse, la bière de notre microbrasserie vous fera vivre une expérience des plus savoureuses.

Pour toutes questions concernant nos bières ou notre microbrasserie à Montréal, contactez-nous. Un membre de notre équipe répondra à toutes vos questions avec grand plaisir.

75 vues0 commentaire